Ville de Cébazat

  • A+
  • A-
  • A=

Recherche

Menu principal

Logo de la Ville de Cébazat

Ville de Cébazat

8 bis cours des Perches 63118 CÉBAZAT
Tél : 04 73 16 30 30
Fax : 04 73 16 30 29

Accueil  >  Restez informés  >  Actualités  > InspiRe, un nouveau souffle pour nos mobilités
Convertir cette page au format pdf

InspiRe, un nouveau souffle pour nos mobilités

Publié le 18 janvier 2021
JPEG - 353 ko

UN PROJET DE MOBILITÉ

Plus qu’une restructuration du réseau de transports, InspiRe, c’est construire, à l’horizon 2026, une toute nouvelle offre de mobilité sur l’ensemble du territoire de la métropole clermontoise. Imaginer, dès à présent, les déplacements du futur. Porté par Clermont Auvergne Métropole et le SMTC-AC, il prévoit la réorganisation de tout le réseau de transport public autour de 3 lignes principales : la ligne A du tramway et les deux nouvelles lignes B et C à haut niveau de service. Construire ces deux nouvelles lignes à haut niveau de service nécessite des travaux d’aménagement lourds qui sont soumis à une concertation réglementaire, préalable à une enquête publique (2022). Dès 2026, le nouveau réseau de transport se connectera en plusieurs points aux trois lignes A, B et C, avec de nouvelles possibilités de correspondance pour irriguer les territoires de la métropole : grâce à lui, il sera plus simple et plus rapide de se rendre d’un point à l’autre de la métropole, et d’accéder aux activités et services du quotidien en 30 minutes.

LA MÉTAMORPHOSE DE L’ESPACE URBAIN

PNG - 52.4 ko

Tout au long des deux lignes, la métropole va se transformer : nouveaux aménagements de l’espace public, recomposition de l’espace urbain de « façade à façade », partage plus harmonieux pour les piétons, cyclistes, usagers des transports en commun et automobilistes. Des arbres seront plantés le long du parcours.

UN PROJET DE TRANSITION SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE

Les deux lignes desserviront les grands pôles d’activité et d’emploi, les équipements universitaires et scolaires, les centres hospitaliers et médicaux. Le projet améliore ainsi l’accès pour tous à l’emploi, à la formation, à la culture et aux loisirs. Les trajets du quotidien, en bus ou à vélo, seront plus agréables et plus rapides. Grâce à un maillage fin du territoire, un temps de parcours compétitif, des parkings relais localisés en entrée de ville et le déploiement du réseau vélo, InspiRe propose de nouvelles alternatives à la voiture individuelle. Une fois la pollution réduite, la métropole offrira un cadre de vie plus respectueux de l’environnement et de la santé de ses habitants. InspiRe contribue au programme de renouvellement des quartiers et profite à tous, notamment aux 42 000 abonnés du réseau de transport public dont 20 000 abonnés solidaires qui bénéficieront d’une offre plus large.

LA CONCERTATION DANS LE PROCESSUS DE RÉALISATION DU PROJET

Une grande concertation va se dérouler ces prochains mois et a débuté ce 11 janvier. L’objectif ? Faire évoluer le projet de création des lignes B et C et, plus largement, le réseau de transport en commun, en prenant en compte l’avis de ceux qui l’utilisent ou vont l’utiliser au quotidien. Voici tout ce que vous devez savoir pour participer : La phase de concertation publique réglementaire organisée jusqu’au 31 mars 2021 porte principalement sur le projet d’aménagement des lignes BHNS B et C sur le territoire de la Métropole de Clermont-Ferrand. Les études ont montré l’opportunité du projet et permettent d’envisager différentes variantes de tracé ou options d’insertion (répartition de l’usage de la voirie entre les transports en commun, les cycles, les piétons et les voitures). Si la restructuration de l’ensemble du réseau fait aussi partie de cette phase de concertation, le dialogue engagé sur cette restructuration et sur les aspects de circulation et de stationnement se prolongera pendant plusieurs mois. La réalisation du projet InspiRe est un processus qui comprend différentes étapes. Les études techniques occupent une part importante dans le déroulement du projet. Elles permettent d’avoir une définition de plus en plus précise du projet. À chaque grande étape d’études correspond une démarche de concertation. Aujourd’hui, les études viennent de franchir une étape importante avec le dessin du tracé des deux lignes, des variantes dans certains secteurs et des différents principes d’insertion et d’aménagement. Le public est invité à exprimer son avis et ses propositions notamment sur ces éléments du projet. Des études complémentaires seront réalisées puis viendra l’enquête publique, suivie d’une Déclaration d’Utilité Publique prononcée par arrêté préfectoral qui ouvrira le temps des travaux.

UNE CONCERTATION RÉGLEMENTAIRE

La concertation préalable porte sur la création de deux nouvelles lignes de bus B et C à haut niveau de service. Les questions liées à la restructuration du futur réseau pourront également être abordées mais feront l’objet d’une concertation continue jusqu’en 2023. L’actuelle démarche de concertation sur le projet InspiRe s’inscrit dans un cadre réglementaire en application de l’article L103-2 du code de l’urbanisme. Cet article stipule que « les projets et opérations d’aménagement ou de construction ayant pour effet de modifier de façon substantielle le cadre de vie, notamment ceux susceptibles d’affecter l’environnement » doivent faire l’objet d’une concertation « associant, pendant toute la durée de l’élaboration du projet, les habitants, les associations locales et les autres personnes concernées. » D’autres articles du Code de l’urbanisme (articles L103-3 à L103-6) font référence à la concertation. L’article L103-4, par exemple, prévoit que les « modalités de la concertation permettent, pendant une durée suffisante et selon des moyens adaptés au regard de l’importance et des caractéristiques du projet, au public d’accéder aux informations relatives au projet et aux avis requis par les dispositions législatives ou réglementaires applicables et de formuler des observations et propositions qui sont enregistrées et conservées par l’autorité compétente ».

POURQUOI CONCERTER ?

Le projet InspiRe est alimenté par les nombreux travaux techniques et le dialogue avec les acteurs du territoire. Lancer une concertation, c’est tout simplement demander l’avis du plus grand nombre pour élargir le cercle décisionnel habituel. Autrement dit, il s’agit de récolter les avis d’usagers ou de futurs usagers du service, le plus largement possible, pour accompagner le travail des élus et des agents de la Métropole et du SMTC-AC. Remarques, avis, questions sont autant de contributions utiles à la construction du projet.

QUEL DISPOSITIF D’INFORMATION ET D’EXPRESSION ?

La volonté du maître d’ouvrage (Clermont Auvergne Métropole et le SMTC-AC) est de mettre en œuvre une concertation transparente et sincère, en s’appuyant sur un dispositif d’information complet permettant à tous les publics de donner leur avis sur le projet. Des outils d’information et d’expression sont à la disposition du public aux heures habituelles d’ouverture aux sièges de la Métropole et du SMTC-AC, dans les mairies des sept communes directement concernées par les lignes B et C et dans les autres communes du ressort du SMTC-AC qui ont souhaité également porter cette concertation :

  • le présent dossier de concertation, un registre d’observation, consultables sur place, une brochure synthétique et pédagogique présentant le projet, ses enjeux et ses caractéristiques, en libre-service ;
  • un dispositif digital : site Internet dédié au projet et plateforme participative ;
  • des cartes T pour adresser par écrit au SMTC-AC des questions ou des avis ;
  • une exposition itinérante ;
  • une vidéo de présentation du projet.
  • Des temps de dialogue et de rencontre avec le public dans les sept communes directement concernées par les deux lignes de BHNS et dans d’autres communes du ressort du SMTC-AC :
  • des réunions publiques ;
  • des réunions spécifiques (balades urbaines ; ateliers, débats mobiles…).

PLUSIEURS SUJETS SOUMIS À LA DISCUSSION

LIgnes de bus - JPEG - 3.8 Mo
LIgnes de bus

Pour les lignes BHNS B et C, objet principal de la concertation réglementaire :

  • L’identification, parmi les variantes de tracé proposées par le maître d’ouvrage, de la ou les variantes les plus appropriées et les pistes d’amélioration possibles.
  • L’identification, parmi les différentes possibilités d’insertion proposées par le maître d’ouvrage, des principes les plus appropriés et des pistes d’optimisation possibles.
  • La création de nouvelles dessertes.
  • La nouvelle organisation des mobilités quotidiennes autour des lignes de BHNS et notamment l’insertion des voies cyclables, l’intermodalité ou l’implantation des parkings-relais

Pour la restructuration du réseau :

  • Premières remarques sur la pertinence de l’esquisse proposée. Au cours de votre lecture et pour accompagner vos contributions, vous pouvez garder en tête les questionnements suivants :
  • Cette solution m’apparait-elle intéressante /pertinente au regard de mes usages ?
  • Répond-elle aux besoins quotidiens que je constate près de chez moi ou dans mon parcours d’usager ? Ce dispositif d’information et d’expression est susceptible d’être modifié en fonction des conditions sanitaires en vigueur. Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à consulter le site Internet du projet : www.InspiRe-clermontmetropole.fr

QUELLES SUITES DE LA CONCERTATION ?

À l’issue de la phase de concertation, le SMTC-AC produit un bilan qui reprend tous les éléments évoqués lors de la concertation et notamment la synthèse des avis exprimés. Présenté au comité syndical du SMTC-AC et au conseil métropolitain de la Métropole, ce document éclaire le choix du maître d’ouvrage (Clermont Auvergne Métropole et le SMTC-AC) sur le tracé et l’aménagement préférentiels des deux lignes de BHNS. Il permettra dès lors d’entrer dans une nouvelle phase d’études. Ce document permettra également au SMTC-AC de recueillir des idées sur la construction du futur réseau, avant une phase de concertation spécifique sur ce sujet.

QUI PEUT PARTICIPER ?

Tout le monde. Habitants des 21 communes de la Métropole et des 23 communes sur lesquelles intervient le SMTC-AC. Tous les usagers ou futurs usagers du réseau de transports de la métropole. Donc toutes les personnes qui viennent travailler sur le territoire, toutes celles qui viennent s’y balader, y faire leurs courses, mais aussi les touristes, les personnes de passage... Les participants peuvent être organisés en structure, en association, ou peuvent donner leur avis de façon indépendante, en leur nom propre. Tous les retours sont pertinents, et d’autant plus utiles qu’ils sont argumentés. Alors détailler votre avis.

Haut de page

Restez informés

Agenda

< mars2021 >

Agenda
LMMJVSD

Menu r�capitulatif