Ville de Cébazat

  • A+
  • A-
  • A=

Recherche

Menu principal

Logo de la Ville de Cébazat

Ville de Cébazat

8 bis cours des Perches 63118 CÉBAZAT
Tél : 04 73 16 30 30
Fax : 04 73 24 22 66

Accueil  >  Agenda  > La Danse du Diable, Philippe Caubère
Convertir cette page au format pdf

La Danse du Diable, Philippe Caubère

Le 17/01/2015 - Thème : Saison culturelle - Théâtre

"J’avais envie depuis très longtemps de remonter ce spectacle autobiographique. Cette re-création est un moment historique dans ma vie. C’est un peu mon « Temps retrouvé »... Philippe Caubère

La danse du diable - JPEG - 31.5 ko
La danse du diable

C’est entre 1950 à 1970 que nous entraîne cette histoire, celle de Ferdinand Faure, un jeune homme qui, dans le secret de sa chambre, s’imagine la gloire. Il va partir faire du théâtre pour ressembler à Gérard Philipe et surtout à Bruno, jeune premier du cours Molière. Là, il va lui arriver une ou deux catastrophes qui feront rebondir l’intrigue et permettront au conteur d’amuser le public...
Mais il s’agit surtout du portrait de Claudine Gautier, mère de l’auteur, et de son double imaginaire, qui mène tout le monde, et surtout le récit jusqu’à la représentation elle-même, sous sa férule impitoyable, son imagination débordante et son intarissable bagout.
L’histoire est plus triste qu’on n’aurait pu l’imaginer, notamment lorsque l’on comprend que cette logorrhée joyeuse n’était que la course à perdre haleine contre la seule ennemie qui finit toujours par gagner : la mort !

" Il sait tout faire, il se glisse dans quatre ou cinq personnages à la fois, il ensorcelle les spectateurs et joue sur tous les registres. Un diable d’homme pour La Danse du diable. Redoutable, inquiétant. Et irrésistible.
Parce qu’il sait mettre son cœur à nu avec une magistrale impudence, Philippe Caubère bouleverse l’auditoire. Le public pleure de rire, applaudit à tout rompre. Un magicien de théâtre, un génial cabotin, un fameux comédien. Le pouvoir de la scène à l’état pur.
Dans un époustouflant jeu de streap-tease mentaI, Philippe Caubère ne parvient-il pas à faire revivre le copain d’enfance, Sartre, de Gaulle, Mauriac, Johnny, sa prof de théâtre, sa mère morte..."
Extrait de Télérama, 1981

DURÉE : 3 h + entracte

Lumières : Roger Goffinet
Direction technique et régie son : Jean-Christophe Scottis
Régie lumière : Claire Charliot
Production : Véronique Coquet pour La Comédie Nouvelle avec le soutien du Ministère de la Culture

Restez informés

Agenda

< décembre2017 >

Agenda
LMMJVSD
27282930123
45678910
1112131417
182021222324
252627282930

Menu récapitulatif

  • Listes de diffusion
    •  
    •  
    •  
Action
  •  
  •  
Abonnez vous