Ville de Cébazat

  • A+
  • A-
  • A=

Recherche

Menu principal

Logo de la Ville de Cébazat

Ville de Cébazat

8 bis cours des Perches 63118 CÉBAZAT
Tél : 04 73 16 30 30
Fax : 04 73 24 22 66

Accueil  >  Agenda  > Imbert Imbert / Nicolas Jules
Convertir cette page au format pdf

Imbert Imbert / Nicolas Jules

Le 03/05/2018 - Thème : Saison culturelle - Concert

Imbert Imbert

Viande d’amour, le quatrième album, est un peu né d’un désir de rupture, d’une remise en perspective, de démarcation par rapport à l’immersion en solo du précédent disque. Imbert Imbert a réuni un commando imparable : son acolyte de scène Stephen Harrison, Grégoire Gensse échappé du Cirque Plume (piano, trompette, chant, guimbarde vietnamienne) et l’éclatant batteur Denis Charolles qui a déjà croisé la route d’Arthur H et Brigitte Fontaine. Il en découle ici une énergie palpable, quelque chose qui n’appartient qu’au live.

Du noir davantage lumineux, poétique, qui se repose sur une forme de dualisme. Parce que si Imbert Imbert continue de contempler le désastre de la société, il insuffle un contrepoids salvateur en se raccrochant aux petits bonheurs de l’existence. Des chansons entre brise et bourrasque, lucides et dépourvues de manichéisme. Diablement salvateur et précieux.

Nicolas Jules

Tour à tour drôle, émouvant, déroutant et bien souvent tout à la fois, ce poète, comédien, chanteur est tout simplement surprenant. Ses textes sont fins et ciselés, sur des musiques lorgnant davantage sur le blues crasseux que sur la joliesse polie d’une chanson française aseptisée. En 20 ans de carrière, Nicolas Jules a affiné ses prestations scéniques.

Accompagné dans sa folie douce d’un batteur, et d’un violoncelliste, un brin danseurs, c’est en trio que Nicolas Jules présente son nouveau spectacle.

Crève-Silence : douze chansons d’amour qui émergèrent sans fard, entre les foules de deux grandes villes et une maison déserte en bord de mer. Puis un enregistrement heureux avec des compagnons de scène aux bras solides. Clément Petit au violoncelle, à l’enregistrement et à la réalisation, Roland Bourbon aux tambours et à la fidélité, Ivan Herceg au mixage.

« Une libre circulation, une libre interprétation, aucun mot ne m’appartient. Que l’auditeur les prenne pour lui, les réinvente, et le disque sera réussi. Qu’il y reconnaisse un ami et ce sera chaud. Qu’il passe à côté et ce ne sera pas bien grave. Il fait froid. J’enfile un manteau sur ma blessure dorsale et je constate avec ravissement que la route se prolonge encore à l’horizon. » Nicolas Jules

Restez informés

Menu récapitulatif

  • Listes de diffusion
    •  
    •  
    •  
Action
  •  
  •  
Abonnez vous